La rentrée

Mon fils a commencé le secondaire ce matin. Contrairement au jour où il a terminé la garderie et à celui où ma fille a commencé le secondaire, j’ai réussi à ne pas éclater en sanglot. Il faut dire que j’étais tellement nerveuse que je n’aurais pas eu l’énergie de pleurer en plus. C’est que l’autobus … Lire la suite La rentrée

Rire aux larmes grâce à Eugène Sue

Je termine un essai d’Umberto Eco sur le roman-feuilleton, De Superman au Surhomme. Un long chapitre est consacré à l’œuvre d’Eugène Sue, l’auteur des Mystères de Paris. Eugène Sue est connu pour avoir décrit les misères du petit peuple. Il se réclamait socialiste et pouvait même situer le moment précis de sa conversion : le 25 … Lire la suite Rire aux larmes grâce à Eugène Sue

Y a-t-il un synesthète dans la salle?

Oui, moi. Connaissez-vous la synesthésie ? J’en ai personnellement entendu parler pour la première fois il y a trois mois en lisant un texte de Pascal Perrat. Il décrivait les synesthètes comme des personnes qui pratiquaient intuitivement la métaphore. Utile pour une écrivaine, me suis-je dit, j’aimerais bien être atteinte de ce trouble neurologique. J’ai donc entrepris … Lire la suite Y a-t-il un synesthète dans la salle?

L’année où je suis devenue littéraire

Comme je peux situer la naissance de ce blogue (aujourd’hui!), je peux situer la naissance de ma vocation littéraire. J’avais 10 ans. Cette année-là, j’ai lu la biographie de sainte Blandine et le roman Le secret de Vanille. J’ai aussi reçu un journal intime. Pour nous préparer à la confirmation, Ginette, la maîtresse la plus merveilleuse du monde, nous … Lire la suite L’année où je suis devenue littéraire