Les anges sont vaniteux – chapitre 198

Vendredi 10 juillet

J’ai reçu la copie de la correctrice. Johanne ne m’avait pas menti : il m’a fallu trois quarts d’heure pour relire le texte. Au début, j’acceptais systématiquement ses propositions puis, au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture, j’ai pris de l’assurance et j’ai osé dire non à des idées que je n’aimais pas. J’ai envoyé cette version à Johanne qui m’a rappelée tout de suite.

— Chapeau Anne. Tu as fait du bon boulot. Maintenant, tu peux attaquer les illustrations.

Enfin ! Alléluia !

— J’ai cru que ce moment n’arriverait jamais ! Je peux te le dire maintenant : j’haïs ça écrire. C’est enrichissant, mais pas agréable du tout.

— Sérieux ? Et moi qui voulais te proposer d’écrire toute la série.

Mais qu’est-ce qu’elle a avec les séries, cette Johanne ?

— Oh que non ! Jamais plus. Quand j’écris, je me trouve toujours mauvaise et j’ai peur de décevoir, ce qui ne m’arrive jamais quand j’illustre. Sans compter que j’aime trop dessiner pour passer les trois quarts de mon temps à faire autre chose.

— C’est dommage, tu as du talent. Mais je comprends. Si tu n’aimes pas écrire, il vaut mieux que tu fasses ce qui te branche vraiment.

Je suis d’accord. Et ce sera bien plus facile à faire maintenant qu’Anne se connaît mieux.

J’ai raccroché et c’est exactement ce que j’ai fait. Je me suis installée au bord de la piscine avec des crayons de couleur et j’ai croqué les petits qui barbotaient.

Publicités

2 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 198

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s