Les anges sont vaniteux – chapitre 179

Jeudi 11 juin

Dana Media a reçu une lettre des petites créances. Simon-Pierre a perdu le peu de raison qui lui restait. Il actionne James et Pascal parce qu’il s’est cassé la jambe dans le stationnement du restaurant après le party de Noël de la compagnie. Il dit que ses employeurs l’ont obligé à y assister (ben oui, me semble !) et que c’était à eux d’assurer sa sécurité. Je n’en reviens pas. Quelqu’un quelque part dort certainement sur la switch pour laisser une pareille cause encombrer le tribunal.

Ce n’est pas moi. Je le jure.

James et Pascal sautent de joie. Pour fêter ça, ils ont amené épouses et enfants au restaurant en plein jeudi soir. James croit que ça annonce la fin de la guerre. Simon-Pierre ne gagnera pas une cause aussi farfelue et Dana Media aura une raison pour amputer — à froid — le membre gangréneux.

 

Publicités

3 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 179

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s