Les anges sont vaniteux – chapitre 169

Lundi 1er juin

J’ai passé la journée à relire mon texte. Je n’ai pas aimé ça du tout. Moi qui pensais que ce serait plus facile de corriger que d’écrire. Pouah !

C’est encore pire. En tout cas, pour Anne.

J’ai l’impression d’avaler une bouchée de poisson pleine d’arêtes. Mon manuscrit est tellement barbouillé qu’il n’y a plus assez de place pour dessiner un bonhomme allumette.

Publicités

2 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 169

  1. Comme disait une professeure en mathématiques, quand j’étais (plus) jeune: « la joie est mère du pleure! » C’est à dire: Anne était contente d’avoir fini son manuscrit, mais maintenant elle réalise que sa joie est arrivée trop tôt! 💀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s