Les anges sont vaniteux – chapitre 170

Mardi 2 juin

C’est fou, quand j’écris mon journal, ça sort tout seul et s’il m’arrive de relire un passage, je ne me trouve pas mauvaise. Mais pour mon roman, c’est le contraire. Mon style est descriptif et l’histoire est monotone. Je donne tellement de détails assommants que ce roman policier est aussi captivant qu’un itinéraire de Google Map.

Attention, Anne, tu exagères.

En fermant les yeux, je croirais même entendre de la musique d’ascenseur. J’haïs écrire, j’haïs corriger. J’espère que j’aimerai signer des millions d’autographes parce que sinon, ça ne vaut vraiment pas le coup.

Il faut vraiment que j’apprenne à cette fille le sens de la pondération.

Publicités

2 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 170

  1. Je n’ai jamais réussi à écrire un journal, car je le faisais comme si j’écrivais à quelqu’un d’autre. Alors, j’avais beaucoup de préoccupation avec le style, le contexte etc.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s