Les anges sont vaniteux – chapitre 163

Lundi 25 mai

Je suis morte. Finalement, arracher des pissenlits, ce n’est pas si jubilatoire que ça. J’ai passé deux heures à me faire saigner les bras sur les branches de cèdres et je n’ai avancé que de trois pieds. Pourquoi est-ce que je m’inflige ça ?

Réfléchis un peu.

Je le sais : pour ce qui est de la botanique, ça ne sert peut-être à rien, mais d’un point de vue créatif, je suis largement gagnante. Je suis rentrée courbaturée et pleine d’inspiration.

Bravo! Et ça marche : Anne a écrit trois pages. Je vais quand même lui faire penser à mettre un chandail à manches longues parce qu’une pareille mortification n’a rien d’utile.

Publicités

3 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 163

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s