Les anges sont vaniteux – chapitre 113

Mercredi 4 mars

On se réjouissait du retour de nos soirées d’amoureux. J’avais même passé une partie de l’après-midi à me pomponner. Mais tout a capoté. Peter est arrivé à la maison avec le moral dans les chaussettes, alors je lui ai proposé de nous accompagner.

Franchement ! Anne ne m’a pas entendu hurler à faire trembler les cathédrales ?

James était furieux. James est furieuxJe ne lui en veux pas : j’aurais vu rouge si c’est lui qui s’était ouvert la trappe. Le problème, c’est que je n’ai pas de frère et que je ne sais pas comment on dit non dans ces cas-là.

La pire excuse du monde après « tu es trop bien pour moi ».

Je dois dire à ma décharge que j’ai pensé que plus vite il reprendrait du poil de la bête, plus vite il partirait. Ce n’est pas très charitable, mais je n’en peux plus. Je me sens envahie.

Une soirée d’amoureux à trois… Peter ne comprend vraiment pas quand il est de trop.À trois

James a décidé qu’à partir de la semaine prochaine, c’est Peter qui garderait les enfants le mercredi, plutôt que Francis. Ça nous fera des économies et on sera certain de ne pas l’avoir dans les pattes.

Bonne idée. J’espère qu’Anne écoutera son mari, si elle fait la sourde oreille à son ange gardien.Anne n'écoute pas

Publicités

3 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 113

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s