Les anges sont vaniteux – chapitre 64

Vendredi 21 novembre

Il fallait que ça arrive : c’est arrivé. James a pété les plombs. Il a travaillé tout l’été comme un dératé et maintenant, la vie lui envoie la facture. Fatigue, nervosité et abattement se chicanent pour savoir qui tiendra le haut du pavé. Mon chéri a engueulé Gabrielle, sa sainte secrétaire, parce qu’elle avait renversé la cafetière pendant la revue de projet. Il s’est rendu compte que ça n’avait pas d’allure, mais le mal était fait. Il a couru à la pharmacie lui acheter une boîte de chocolat et, dans la foulée, il a décidé de prendre une semaine de récupération. Avec les petits à l’école et moi en plein boom de création, il aura du temps pour lui.Un peu trop de café

Voici enfin une bonne nouvelle. Ça ne pouvait plus continuer comme ça. James repousse sans cesse ses limites sans se rendre compte qu’il joue aussi avec celles des autres. Sans être une sainte (Anne, vraiment !), Gabrielle ne mérite pas de se faire gronder par un patron à bout de nerfs.Une sainte secrétaire

Publicités

3 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 64

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s