Gustave, mon chat

Avoir un chat ici, ce n’est pas une mince affaire. Mon mari est allergique au poil, ce qui restreint énormément les possibilités. Pendant longtemps, on a carrément abandonné le projet. Et puis un jour, j’ai eu un coup de foudre pour les Rex de Cornouailles. Ça s’est passé drôlement. On était allés se consoler au café félin. Je faisais la tournée lorsque j’ai vu un Cornish Rex qui dormait sur un coussin. Je lui ai dit :

« Mon Dieu, t’es don ben laid ! »

Une cliente m’a souri avec l’air de dire : « Tout le monde s’entend là-dessus ! » Je me suis penchée pour le caresser et au moment où mes doigts ont touché sa fourrure, j’ai senti mon cœur fondre.

« Que t’es doux ! »

« Oui, ces chats sont les plus doux de la terre », a répondu la dame.

J’étais séduite! Je devais maintenant conquérir le reste de la famille. Ça m’a pris six mois parce que, vraiment, ces chats sont très laids, mais j’ai réussi.

Vous connaissez le chapitre suivant, nous avons adopté Papineau et Riel.Papineau et Riel

Malheureusement, notre rêve s’est vite transformé en cauchemar. Papineau s’est mis à bouder la litière. Après avoir tout essayé pour régler le problème, la vétérinaire a fini par diagnostiquer une anxiété chronique incurable. Sa mort, la veille de mon anniversaire, nous a tous bouleversés.

Mon amie Gina est venue à la maison et m’a organisé une fête en bleu pour s’accorder à notre humeur et soulager notre peine. Ça a marché, on a retrouvé le sourire, au moins pour cette journée.

On pensait que désormais les choses se passeraient bien. Mais Riel a subi un choc nerveux après le départ de Papineau. Il a attrapé une conjonctivite, une rhinite et une gastroentérite. Nous avons soigné ses infections, mais il est resté malpropre.

J’avais pris l’habitude de laver tous les draps et couvertures de la maison chaque jour quand j’ai réalisé que j’étais en train de craquer. Nous avons également dû nous séparer de Riel. C’était d’autant plus cruel qu’à part son problème d’incontinence, Riel était gentil, gai et affectueux.

Dans la salle d’attente du vétérinaire, je pleurais toutes les larmes de corps pendant que Riel trottait joyeusement. C’est là qu’un miracle s’est produit : une technicienne m’a proposé de l’adopter. Elle m’a dit que le seul moyen de dompter un chat malpropre – et ce n’était pas garanti – était de le changer d’environnement. J’étais aux anges. Bien sûr, j’ai accepté. Je suis partie le cœur léger, avec un œil qui pleurait et un œil qui riait.

Cette nouvelle épreuve nous a beaucoup affectés, mais je ne voulais pas baisser les bras. Je me suis mise à la recherche d’un chaton et bientôt, grâce à un autre miracle, j’ai trouvé un bébé chez une excellente éleveuse. Sa fiche m’a séduite :

« Chat blanc et bleu aux yeux jaunes. Costaud, énergique, gros ronrons, superbe et très sociable. »Gustave

À partir de ce moment, Gustave a fait partie de nos vies, même s’il tétait toujours sa mère. Nous l’avons regardé grandir à travers les photos et vidéos que m’envoyait chaque jour Hélène.

Vendredi passé, notre attente a pris fin et nous avons enfin ramené Gustave à la maison.

Sa fiche le décrit parfaitement, mais elle ne mentionne pas la chose la plus importante : il est PROPRE !4 semaines

Nous sommes bénis : Gustave est le plus adorable de tous les chats que nous avons adoptés à ce jour. Bien sûr, ses oreilles sont disproportionnées et sa queue ressemble à celle d’un rat, mais il nous rend si heureux que nous lui pardonnons ses quelques inélégances.

Grâce à lui, ma vie a retrouvé sa pétillance. Elle est belle et bleue !Gustave à la maison

Publicités

10 réflexions sur “Gustave, mon chat

  1. J’ai aussi un cornish rex et il avait un probleme de faire pipi sur mon lit et les lits de mes enfants. Je perdais tout espoir apres avoir consulté et désinfecté et fait des recherches. Personne n’avait de reponse pour moi et il y a même quelque’un qui m’a dit qu’il a pris l’habitude et il ne va jamais changer. Finalment j’ai lu en ligne un commentaire qui disait d’essayer de changer la texture des couvertures. On avait toute la famille des grosses couettes blanches. J’ai mis un autre couvert plus mince de texture doux sur ma couette et comme par magie jamais un pipi sur les lits depuis un an. Jamais dans mes recherches en ligne sur les sites de chats c’était expliqué, j’ai seulement trouvé la solution par chance en commentaire alors j’aimerais partager mon expérience et peut-être ça peut sauver la vie d’un chat.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s