Les anges sont vaniteux – chapitre 36

Lundi 15 septembre

Les enfants se sont levés plus excités que d’habitude, mais la routine ne s’est pas trop mal passée jusqu’au départ. À L’arrêt d’autobus, le party a pris des proportions inquiétantes. Et vas-y que je te tire les cheveux et que tu me frappes et que je crie à maman restée à la fenêtre que Lionel m’embête et que je pousse Agathe dans la rue. Et ainsi de suite. J’ai ouvert la porte et j’ai lancé mon fameux avertissement solennel. Ça m’a donné vingt-cinq secondes d’enfants normaux, puis la chicane a repogné.

La chicane

Je devais asseoir mon autorité. Je suis sortie dehors en jaquette et j’ai ramassé mes deux monstres par le chignon du cou devant Florence, son père et la voisine : « pas d’autobus pour vous aujourd’hui ». Point final.

Les enfants sont petits. Je n’ose pas imaginer leur réaction s’ils avaient été adolescents.

Agathe pleurait sa vie et Lionel me suivait, complètement ébahi devant la détermination maternelle. Je les ai prévenus en secouant un doigt accusateur que c’est moi qui les accompagnerais. Ça a calmé Agathe qui se voyait carrément privée d’école.

Selon mes pronostics, cette peur panique de manquer les cours ne durera pas.

Il m’a fallu un quart d’heure pour aller les reconduire à cause des travaux qui séparent le village en deux zones d’occupation. Quinze minutes d’un monologue-sermon enflammé qui n’a été interrompu que par un « je m’excuse » de Lionel. J’espère que ça va leur donner une bonne leçon. Je ne paye pas un service d’autobus pour me farcir le boulot moi-même.

Le taxi de maman

En effet. Je préfère nettement qu’Anne travaille. Ça recharge ses batteries et ça lui stabilise l’humeur. Quand elle a passé la journée à dessiner, elle se réjouit de voir James et les enfants revenir à la maison au lieu de leur crier dessus. Sa vie est plus belle et la mienne est plus simple. La peinture d'Anne

Publicités

2 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 36

  1. Et je pensais que le service d’autobus était publique! Peut-être il n’est gratuit que quand il s’agit d’école publique, est-ce ça? Alors, c’est comme ici: pour quelques école publiques dans l’arrière-pays, c’est gratuit (même si souvent de très mauvaise qualité); dans les villes, par contre, il y a les services privés.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s