Les anges sont vaniteux – chapitre 35

Vendredi 12 septembre

On a vécu une commotion à 5 h 45. Agathe s’est levée pour aller faire pipi. Au même moment, Lionel a eu envie, lui aussi, d’un petit pipi. Assise sur la toilette, Agathe l’a aperçu, l’a pris pour un « méchant » et s’est mise à crier comme une folle. Lionel a eu tellement peur qu’il a couru se blottir dans les bras de Raoul. James s’est réveillé en panique, a sauté du lit et — je ne sais pas comment — s’est accroché dans la porte de ma commode et a arraché ladite porte. Il est arrivé dans la salle de bain complètement secoué avec moi sur les talons. Agathe criait toujours au meurtre pendant que Lionel et Raoul pleuraient dans leur lit. Le temps qu’on console tout le monde, qu’on dise à Agathe que décidément ce n’était pas des manières et qu’on fasse l’inventaire des dégâts causés par James, on s’est recouchés, traumatisés, à 6 h. On venait de s’assoupir quand le réveil nous a sonné les matines.

Trop tôt

J’étais tellement effrayé que la seule chose que j’ai pu faire, c’est les aider à se rendormir. J’ai trembloté toute la journée.

Peur toute la journée

Publicités

2 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s