La bûche

Au Québec, quand on dit « tirez-vous une bûche », on n’invite pas les gens à s’assommer à coup de pitounes. Ça veut plutôt dire « asseyez-vous ». L’expression remonte à l’époque où on s’asseyait sur des billots de bois posés à la verticale parce que les meubles étaient rares et chers. On l’utilise toujours pour inviter les nouveaux venus à rejoindre le groupe ou partager la table.

Bûche

Cette expression est si commune qu’on ne réalise pas qu’il s’agit d’un québécisme. Dimanche, dans un IKEA bondé, j’étais la seule à m’amuser de voir le mariage des cultures québécoise et suédoise. Pour les autres clients, l’attraction, c’était moi qui prenais des photos en riant aux larmes.

La bûche

Publicités

6 réflexions sur “La bûche

  1. Étrange, ça fait 14 ans que je vis au Québec et je n’avais jamais remarqué cette expression.
    Bravo pour cette nouvelle expression pour mon vocabulaire.

    J'aime

  2. Sympa de nous apprendre du Québéquois. Je vais utiliser cette expression chez nous et voir la tête de mes invités ! je crois que je vais bien m’amuser !

    J'aime

  3. J’aime ça, de connaître les mots et les expressions du québécois. Il faut les conserver! Chez nous, dans ma région, on utilise des mots que l’on ne connait pas dans le reste du Brésil, et qui sont plus proches des expressions utilisés toujours au Portugal… Mais, malheureusement, les plus jeunes (mon Dieu, je suis un vieux! 😳) les utilisent de moins en moins!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s