Écorces d’oranges confites (pour les nuls)

Une amie m’a confié qu’elle ne faisait pas d’écorces d’oranges confites parce que c’était trop compliqué. J’ai longtemps été du même avis. Mais comme mon mari mange une caisse d’oranges par semaine, j’ai eu tout le loisir d’essayer plusieurs recettes et méthodes. J’ai finalement trouvé la combinaison parfaite. Ma recette est infaillible, facile à faire et donne des tonnes de ces petits bonbons que mon mari appelle — pour une raison mystérieuse — des orangettes.Écorces d'oranges confites

Pour une recette, il vous faudra :

2 oranges (ou clémentine, pamplemousse, citron, lime)
½ tasse d’eau
1 tasse de sucre
2 cuillérées à soupe de sirop de maïs (le sirop de maïs n’est pas indispensable, mais il rend les écorces plus tendre.)

Bien brosser les oranges. À l’aide d’un couteau, pratiquer une incision autour de chaque fruit. Éplucher délicatement. Donner la chair au mari (ou à défaut aux enfants). On peut aussi les mettre au congélateur en attendant d’en avoir la quantité désirée.Écorces d'oranges confites

Couper les écorces en fines lanières.Écorces d'oranges confites

Dans une casserole à fond épais, couvrir les écorces d’eau froide et porter à ébullition. Égoutter et répéter l’opération trois autres fois. Ça permettra d’enlever l’amertume contenue dans la pelure. C’est l’étape que je préfère parce que ça sent terriblement bon dans la maison.Écorces d'oranges confites

Écorces d'oranges confites Écorces d'oranges confites

Dans la même casserole, porter à ébullition l’eau, le sucre et le sirop de maïs en remuant. Ajouter les écorces d’oranges blanchies. Laisser mijoter de 15 à 25 minutes jusqu’à l’obtention d’un sirop épais. Retirer les écorces du sirop et remettre dans la passoire pour bien les égoutter.

Rouler dans un peu de sucre. Laisser sécher à l’air libre environ 4 heures en les remuant de temps en temps. Avant, je cordais affectueusement chaque écorce et je les retournais à la pince. Ça me prenait une éternité. Puis je me suis rendu compte que c’était inutile. Les écorces peuvent reposer tête-bêche sans se coller les unes aux autres. C’est pour ça qu’on met du sucre finalement.Écorces d'oranges confitesSi on les trempe dans du chocolat par contre, vous ne couperez pas à la corvée de vigneaux.

Les écorces se conservent dans un contenant hermétique.

Faites-en une bonne provision. Vous pourrez les offrir en cadeaux d’hôtesse, en mettre dans de jolis pots un peu partout dans la maison et même en couper en petits morceaux pour décorer les gâteaux. J’en ai mis dans des galettes au sucre avec des canneberges. C’était le paradis.

On peut aussi les laisser dans le sirop de cuisson. Elles demeureront plus tendres.

Pour des écorces d’agrumes au chocolat
, retirez les écorces du sirop, déposez-les sur une grille et laissez-les sécher à l’air libre environ 4 heures. Trempez-les dans du chocolat fondu et laissez durcir.Écorces d'oranges confites

P.s. Mise à jour pour les nuls à doublure de paresseux : on peut sauter les étapes du blanchissage et faire mijoter les écorces dans le sirop une heure et demie. J’ai essayé. C’est un chouia moins bon, mais pas mal moins long. Et ça ne sent pas autant l’orange dans la maison. On ne peut pas tout avoir.

 

Publicités

8 réflexions sur “Écorces d’oranges confites (pour les nuls)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s