Charlie chasse la souris virtuelle

Avant de partir dans les pays chauds, nous avons de nouveau gardé Charlie, le bébé chat de nos voisins. Plus personne ici n’avait le goût ou le temps d’entretenir disputes et rancunes. Ma fille m’a dit, après que je lui eus reproché de laisser ses traîneries partout dans la maison :

Maman, on a un chat! Veux-tu vraiment qu’on se chicane?

Bien sûr que non! Alors, pour paraphraser Reggiani, nos mains se rejoignaient sur le dos d’un chat qui nous aimait.

Nous avons découvert que mademoiselle Charlie adorait les jeux vidéo (presque autant que mes enfants geeks). J’ai passé des heures à la regarder jouer (ce que je ne fais jamais pour mes enfants, je vous rassure). J’aimais tellement ça que je n’ai même pas voulu laver mon écran.

Ce n’est qu’à notre retour de vacances quand j’ai vu mon écran que je me suis rendu compte que j’étais gaga.

Les traces de Charlie 2 Les traces de Charlie 1

Merci à Robin, le vrai propriétaire de Charlie, qui a passé une soirée à photographier l’ampleur des dégâts de sa fille.Robin photographie

Publicités

6 réflexions sur “Charlie chasse la souris virtuelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s