La fête des mères

Nous sommes à mi-chemin entre la fête des mères québécoises (dimanche dernier) et la fête des mères françaises (dimanche prochain).

J’adore cette fête depuis que j’ai des enfants. Sans elle, j’aurais été privée de colliers en macaroni, de broche en cire fondue, de coco chevelu mangeable, de porte-serviette en rouleau de papier de toilette et d’une multitude de brunchs plus ou moins comestibles. Et je ne vous parle pas des cartes :

Cette fête superbe nous permet d’inverser, pour une journée, l’ordre des choses dans ce monde où ce sont souvent les enfants qui ont la première part du gâteau, le meilleur fauteuil et le droit de veto sur le film du vendredi soir.

Dimanche, les enfants m’ont gâtée toute la journée. Ils ont préparé la table, fait la vaisselle et ont même plié le linge qui traînait dans la sécheuse. Et, cadeau suprême, ils m’ont laissée choisir le film du dimanche soir (celui-là n’est pas assorti de cochonneries devant la télé, mais on l’aime quand même). J’ai enfin pu voir un Columbo. Ceci me rappelle une citation lue dans l’autobiographie de Peter Falk (Juste une dernière chose...)  :

Avoir Columbo sur le dos, c’est comme être mordillé à mort par un canard.

Savez-vous le plus beau cadeau que mes enfants m’ont offert? Ils ont aimé ça! On pourra voir 68 autres épisodes.

Bonne fête des Mères à toutes les mamans. Nous sommes merveilleuses!coeur en fruitscoeur en fruits

Publicités

6 réflexions sur “La fête des mères

  1. Une superbe journée qui laisse de merveilleux souvenirs ! L’an dernier c’est moi qui leur ai fait une surprise pour la fête des mères. .. j’ai sorti de l’armoire ma boite à trésors où étaient entassés des années de cartes, mots tendres et cadeaux des plus originaux aux plus tendres ! Ils ont ri aux éclats en lisant leur littérature d’enfants. Merveilleux. .on a vraiment passé un bon moment!
    Bonne fête!

    J'aime

  2. Cette année, dans mes cartes de Fête des mères, mon premier jumeau m’a écrit, entre autres, sous l’énorme liste de mes qualités, que je m’habillais toujours bien (comment a-t-il fait pour se tromper de mère?); le second, moins prolixe, a énuméré, après « belle », « mystérieuse » (ça, j’avoue, c’est un mystère même pour moi). Je leur ai même demandé s’ils n’avaient pas une liste déjà écrite sur le tableau du prof dans laquelle ils pouvaient piger… Eh bien non! 😀

    J'aime

    1. Le mystère fait toujours partie de la fête des mères. Il y a deux ans, ma fille, qui va généralement au plus court, s’est offert une envolée lyrique, tandis que mon fils, qui est imbattable pour les poèmes interminables, m’a écrit : «chère mère, je t’aime».

      J'aime

  3. À toi et à toutes les mamans, bonne fête des mères (québécoises ou brésilennes) en retard et très bonne fête des mères françaises en avance!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s