La maternité n’a pas de fin

Une éditrice de revue a déjà refusé de publier mes textes sur la maternité, car mes enfants étaient trop vieux. Ça m’a profondément dérangée et pas seulement parce que je perdais un contrat. Je ne conçois pas que la maternité ait une date de péremption.

C’est sans doute la raison pour laquelle j’ai tellement aimé la vidéo qui suit. Une dame de 97 ans rend visite à sa fille de 78 ans gravement malade. Celle-ci redevient une enfant qui a besoin de se faire consoler par sa maman.

Ce besoin est identique à celui de cette petite fille qui implore le dinosaure d’appeler sa maman.

Ça me rappelle le jour où, alors que j’avais moi-même des enfants, j’ai entendu ma grand-mère aboyer le prénom de ma mère parce que celle-ci avait les doigts dans la bouche. Maman a arrêté de se ronger les ongles aussi sec. Je crois que c’est la seule fois de ma vie où j’ai vu ma mère obéir à quelqu’un.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

2 réflexions sur “La maternité n’a pas de fin

  1. Elle est très belle cette première vidéo! Tu as raison, la maternité ne périme jamais, car nous seront toujours les enfants de nos papas et de nos mamans… peu importe si on a 5 ans, 50 ans ou 90 ans…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s