Les anges sont vaniteux – chapitre 194

Dimanche 5 juillet

Quelle belle fin de semaine ! On a remonté la route du fjord, le nez au vent, sans destination, sans itinéraire, sans réservation.Après un arrêt au sous-sol de l’église de Rivière-Éternité pour voir les crèches, on a visité le site de la Nouvelle-France. On a dormi à Chicoutimi dans un hôtel avec une piscine extérieure chauffée.En entrant dans l’eau à 84 °F, j’ai réalisé que c’était débile d’installer une piscine pour se rafraîchir au Québec. Bien sûr, on a des canicules terribles, mais compte tenu du temps que ça prend pour chauffer une masse d’eau, on passe toujours tout droit. Quand il fait chaud, l’eau est froide. Quand l’eau atteint une température agréable, c’est l’air qui rafraîchit. Il faut court-circuiter le processus en installant une thermopompe.

Une piscine au Québec, ça sert à se réchauffer.

Publicités

2 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 194

  1. L’illustration des singes dans l’eau est parfaite! Le Québec est peut-être comme l’Islande ou la Finlande quand il s’agit de l’utilisation des piscines…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s