Les anges sont vaniteux – chapitre 108

Lundi 23 février

Comme je n’avais pas envie d’abandonner mon livre de Martin Michaud pour aller au spectacle ce soir, je suis restée à la chambre toute seule. Quinze minutes plus tard, Brigitte revenait avec quatre enfants scandalisés :

— Les filles avaient les fesses à l’air, a dit Laurelou, se faisant la porte-parole du groupe.Les fesses nu-tête

— C’était dégueulasse, a ajouté Lionel pour montrer qu’il partageait l’avis de sa cousine.

J’ai demandé à Brigitte :

— Et les papas ont trouvé ça dégueulasse aussi ?

— Ça leur faisait mal au cœur de laisser leurs verres de whisky, a-t-elle dit en cachant un clin d’œil aux enfants. Je leur ai proposé de rester pour les finir.

Que ces papas prennent du bon temps. Je parle évidemment du whisky, pas des fesses cubaines.Les papas s'amusent

 

Publicités

3 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 108

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s