Les anges sont vaniteux – chapitre 87

Mardi 13 janvier

Agathe est descendue en pleurant de l’autobus parce qu’un « grand » lui avait baissé la tuque sur les yeux. J’ai tout de suite appelé l’école pour porter plainte.La tuque sur les yeux

Anne sort les griffes à une vitesse folle.

La secrétaire intérimaire m’a dit que ce n’était pas de son ressort et qu’il fallait déposer une plainte au service des transports. J’ai donc appelé au service des transports. La responsable m’a raconté qu’elle avait déjà eu des plaintes pour ce circuit. Comme je lui demandais quel était son plan de match, elle m’a répondu :

— On va faire une réunion pour étudier le dossier. Mais vous devez savoir que vous habitez dans la zone sensible. On ne met jamais de chauffeur novice dans ce quartier-là parce que c’est difficile.

J’étais abasourdie. Quand il a appris l’histoire, James a éclaté de rireJames rit

— On a acheté un bungalow dans le Bronx de Boischatel ! Je comprends mieux pourquoi tu as des problèmes avec ton char. C’est sûrement un gang de rue qui l’a désossé, une nuit où le doberman dormait. Fais-moi penser de regarder sous le capot pour voir si toutes les pièces sont encore là.

J’aurais eu le cœur à rire si Agathe ne m’avait pas suppliée de ne plus l’envoyer à l’école en autobus.

Autant j’aime avoir des enfants, autant j’haïs les mesquineries qui viennent avec. Ces plaintes sont hautement énergivores. C’est la seule chose qui me donne envie de voir mes enfants grandir. J’ai hâte de ne plus m’inquiéter pour eux, d’arrêter d’avoir peur qu’ils souffrent à cause d’une gang de petits cons dont le seul but dans la vie est de pourrir celle des autres. Quand mes enfants seront grands, ils pourront se défendre.

Mon Dieu, ne me dis pas : « petits enfants, petits problèmes ».

On n’a le droit de dire ça ? Vraiment ? Alors, je vais me contenter de porter à ton attention que les parents comme toi ne cessent jamais de s’inquiéter. C’est comme espérer que le printemps arrive le 20 mars.Maman inquiète

Publicités

2 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 87

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s