Les anges sont vaniteux – chapitre 81

Dimanche 21 décembre

Hier soir, les Richelieu sont venus souper. James a veillé à garder les verres pleins. Conséquemment, j’ai eu le culot de demander à Roger pourquoi il portait un prénom aussi démodé. Il a 41 ans, mais quand même, ça ne lui va pas du tout. Roger est un Patch Adams qui voulait devenir pédiatre. Dominique m’a raconté qu’un jour, après avoir soigné un bébé victime de fracture à cause de mauvais traitements, il a donné un coup de poing dans sa voiture et s’est cassé un doigt. C’est là qu’il a choisi l’obstétrique parce que la plus grande partie du travail est composé de bonheur.

— Roger, c’est vraiment le nom que tes parents ont choisi pour toi ? Jamais je ne croirai que quand ils t’ont vu, ils se sont dit : « nous l’appellerons Roger ! »

Pourquoi pas ? Si tu savais ce que j’ai déjà entendu.

— Tu n’aimes pas ça ?

— Non, ça fait année cinquante.Roger, c'est démodé

— Petit, je détestais ça. Tous mes amis s’appelaient Martin ou Éric.

— Mon frère s’appelle Martin, a dit Dominique.

— C’est ce que je dis : tout le monde et mon beau-frère s’appellent comme ça.

Dominique a haussé les épaules.

— En vieillissant, je me suis mis à l’aimer parce qu’il déstabilise les gens. Ça me fait rire. Au départ, mes parents n’avaient pas choisi Roger. Mon vrai nom est Pierre.

Hum, un prénom de bâtisseur.

— Pierre ? s’est exclamé James. Méchante différence !

— Roger, c’est mon deuxième prénom, celui de mon parrain. Après mon baptême, un oncle m’a tripoté la joue en m’appelant Pierrot. J’ignore pourquoi, ça a terriblement agressé ma mère.

Les pierrotsLes hormones. Il devrait savoir ça, il est obstétricien !

— Elle a répondu au mononcle qu’il se trompait, que le bébé s’appelait Roger.

— Elle n’a pas eu peur que le fatiguant te surnomme Roro ?

Anne devrait boire une lichette moins.

Roger a éclaté de rire.

— Ça paraît que tu ne connais pas ma mère.

Jolly Roger

S’est ensuivie une longue conversation sur le fait que les parents — à part nous quatre bien sûr — formaient une race d’étranges personnages bourrés de défauts.

Publicités

4 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 81

  1. Quand je suis né, le premier choix de prénom était « George » (prononcé Gëorje)… J’ignore porquoi mes parents ont changé d’avis et ont choisi Cláudio Luiz, mais je remercie aux cieux… Est-ce que tu m’imagines en « George »?…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s