Les anges sont vaniteux – chapitre 59

Mardi 11 novembre

Lionel a beaucoup toussé cette nuit, mais comme il était de bonne humeur au réveil, je l’ai envoyé à l’école. Je croise les doigts pour qu’il ne soit pas encore en train d’attraper quelque chose.

J’ai travaillé comme une folle toute la journée. Finalement, Johanne veut que je prenne un médium différent pour chaque conte de la collection Pareils/pas pareils. J’ai choisi l’aquarelle pour ma première auteure.

L’aquarelle est la technique qu’Anne préfère. C’est une fête de couleurs et de surprises : impossible de créer du blanc et on ne peut jamais prédire ce qui va arriver. Elle a beau se faire croire qu’elle garde le contrôle en mouillant le buvard, mais les pigments ont toujours le dernier mot. Les œuvres émergent du pinceau comme des bébés rêvés, mais imparfaits.

Anne aime l'aquarelle

À l’école, la discussion du jour portait sur les chicanes frères-sœurs. Agathe a raconté que son frère (un des deux, pris au hasard) lui avait volé son tour d’ordinateur. La maîtresse lui a demandé ce que ses parents avaient fait, et elle a répondu qu’ils avaient envoyé ledit frère dans sa chambre. Ouf. Je suis soulagée qu’elle n’ait pas dit qu’ils s’en fichaient.

C’est fou comme Anne se préoccupe du regard des autres. À quoi ça sert ? La vie est assez difficile sans s’ajouter des irritants imaginaires. Bon, c’est un point de vue d’ange que je donne là.

Calme, calme

Publicités

2 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 59

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s