Les anges sont vaniteux – chapitre 48

Mardi 21 octobre

Finalement, on a décidé de réparer mes dents. Ce matin, j’ai attaqué la gencive trop basse et rentre de mon opération métamorphosée. Quand je dis ça, ce n’est pas parce que je suis ravissante ou que j’ai vécu une épiphanie, c’est simplement parce que je suis tellement gelée que j’ai les yeux bridés.

Avec les cheveux trop courts, ce n’est pas beau, beau.

Il a fallu deux heures à la dentiste pour me changer à tout jamais. Pendant qu’elle me sciait les dents et sculptait l’os de ma gencive, j’étais vraiment contente d’avoir de la musique et un casque d’écoute.Chez le dentiste

Elle avait aussi un ange gardien qui veillait au grain. Je m’insurge contre cette opération massacre faite au nom du dieu esthétique.

On m’enlèvera les fils la semaine prochaine. Finalement, tout s’est passé vite et si je ne ressemblais pas à Lolo Ferrari (pas pour les seins) on pourrait croire que je n’ai pas été opérée ce matin.

Cette intervention me laisse perplexe. Anne sera plus jolie, c’est certain, mais je ne sais pas si ça la rendra plus heureuse. Elle veut toujours combler ses besoins avec des choses extérieures. Elle ne comprend que ce qu’elle cherche et les ressources nécessaires pour l’atteindre, se trouvent à l’intérieur d’elle-même.

L'ange est perplexe

Publicités

3 réflexions sur “Les anges sont vaniteux – chapitre 48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s