La Finlande, tantôt…

Départ pour la Finlande aujourd’hui. Il nous faudra au moins 19 heures pour atteindre notre destination. Mais ça vaut le coup, avouez: Helsinki

J’ai hâte de me balader dans les rues, de faire des croisières, de manger du renne (j’espère que le père Noël me pardonnera), de me prélasser au sauna et de voir cette fameuse place du Sénat qui permet, juste en tournant la tête, de regarder les édifices des pouvoirs politiques, religieux, scientifiques et commerciaux du pays.Place du Sénat

 

Dans ce flot de belles promesses, deux choses me font peur. Pour vous les illustrer, voici des citations tirées d’un livre d’Arto Paasilinna (Sang chaud, nerfs d’acier). D’abord l’apparence des Finlandais me fera assurément ressembler à un pichou :

Avec son mètre soixante-dix-huit, ses quatre-vingt-dix kilos et ses cheveux blonds, il avait tout du Finlandais moyen (c’est moi qui souligne).

Avec mon mère soixante-trois et mes … Oh, et puis non. Je ne vous le dis pas. Faites-moi confiance, je vais ressembler à un pichou!

Ensuite, j’ai peur de perdre pied avec cette langue bizarre. Impossible, en Finlande, de photographier un mot pour le retenir : ils se ressemblent tous :

Jyllänketo ne voyait pas très bien ce qu’il y avait là d’extraordinaire, Saarinen, Virtanen ou Mäkinen, quoi de plus banal!

Vous doutez encore de l’hermétisme du finlandais?

Qui donc était parti chercher la patronne de l’étang aux Rennes à la mine du lac Sauvage? L’aviateur Pekka Kasurinen? L’agronome Juuso Hihna-aapa? L’évêque Henrik Röpelinen? L’ex-député Kauno Riipinen? L’horticultrice Sanna Saarinen?

Notez le « a » minuscule après le tiret dans le nom de l’agronome. Ce n’est pas une faute de frappe. Après ce dépaysement linguistique absolu, je vais certainement retrouver avec bonheur les inoffensifs Gagnon et Tremblay!

Je vous donnerai des nouvelles en chemin, si j’arrive à retenir le mot qui signifie « Cybercafé ». Je vous quitte, mon taxi m’attend.

Näkemiin

Publicités

7 réflexions sur “La Finlande, tantôt…

    1. Allo Valérie, je t’écris de Finlande. Oui madame! Nous sommes encore tout chamboulés, mais comme je viens d’établir la connexion Internet, je reprends pied. Je suis bien contente que tu te joigne à moi pour la suite des mes aventures!

      J'aime

  1. Un très bon voyage à vous deux! Dix-neuf heures de vol?!? C’est aussi long que venir au Brésil! Profitez-en! Je suis sûr que ça va produire des beaux billets!

    J'aime

  2. Bon voyage à vous deux! Pour ce qui est du pichou…tu sauras que pour un Finlandais, une grande blonde aux yeux bleus c’est banal! Ce qui est exotique c’est une gaspesienne brune aux yeux bruns! Pour ce qui est de la langue…je suis d’accord avec toi…il n’y a rien à faire!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s