La télé fait le bonheur

J’ai finalement cédé aux chants des sirènes. Au grand bonheur de mon mari et de mes enfants, nous regardons maintenant les épisodes de Big Bang Theory sur une télé HD à écran plat, branchée sur Apple TV. Je vous vois secouer la tête en pensant que c’est tout sauf un exploit, mais je vous assure qu’en ce qui me concerne, c’est comme si j’avais posé le pied sur la lune.

Télévision

C’est que, voyez-vous, je suis le modèle haut de gamme de la techno-sceptique. J’ai gardé ma première télé, que j’avais reçue en secondaire 5 et qui avait un écran de la taille de mon ordinateur portable, pendant des décennies (la pudeur m’impose d’en taire le nombre). Quand, sous la pression des enfants et du mari au bord de la crise de nerfs, j’ai accepté qu’on la remplace, nous avons acheté un modèle beaucoup plus grand. Tellement plus grand qu’après une semaine, mon mari a dû la ramener au magasin. Il a expliqué :

— On en voudrait une plus petite, ma femme la trouve trop grande.

Le vendeur, médusé, a répondu qu’il n’avait jamais fait un échange pareil. Il a essayé de convaincre mon mari de me convaincre moi, mais le saint homme sait reconnaître un adversaire à sa taille :

— Donnez-moi le modèle en-dessous et ça sera parfait. De toute façon, l’écran sera deux fois plus grand que celui de notre ancienne télé.

Je pensais que cette nouvelle télé partagerait notre route jusqu’à l’arrivée des petits-enfants, mais la technologie a fait un bon de comète quelques années plus tard.

Nos amis ont emboîté le pas avec la souplesse d’une nuée de patineuses artistiques, pendant que moi, du fond de mon sous-sol, je faisais de la résistance passive. La télé restait là, branchée sur le câble, oui madame, avec un lecteur DVD multizone et un vidéo obsolète qui n’enregistrait plus depuis longtemps. J’étais satisfaite de notre installation, mais surtout, j’avais une peur panique de ce qui m’attendait si je quittais le port rassurant de la télé à la mode 90. Je voyais les choses comme Dingo, le plaisir en moins (je n’ai pas trouvé la version française, désolée) :

Dingo branche son cinéma maison

Les enfants ayant grandi, ils ont ajouté leur voix de plus en plus puissantes à celle de leur père. Pour le cinéma maison, je persiste dans mon entêtement et redis : il faudra d’abord me passer sur le corps.

Pour ce qui est de la télévision par contre, j’ai laissé entendre, jeudi passé, que j’étais partante pour commencer à envisager la possibilité de la changer pour le modèle au-dessus. Le soir même, mon mari est arrivé à la maison, avec le kit dont je vous ai parlé. Les enfants étaient heureux comme s’ils voyaient une ampoule électrique pour la première fois de leur vie.

Ça fait une semaine aujourd’hui que nous avons adopté notre nouvelle télé. Le mari et les enfants parlent maintenant d’abandonner le câble pour passer au branchement et à l’enregistreur numériques. Misère, ça ne s’arrêtera donc jamais?Télévision Philipps

Publicités

20 réflexions sur “La télé fait le bonheur

      1. Julie et Diane….vous pourriez vous payer ma tête pendant que vos enfants trouvent que je suis l’adulte le plus cool de l’hémisphère ouest avec toutes mes bebelles électroniques!!!! 😉

        J'aime

  1. hummmm je me demande bien de qui tu parles: Nos amis ont emboîté le pas avec la souplesse d’une nuée de patineuses artistiques. En passant j’ai dîné avec Christophe hier…..son besoin d’enregistreur numérique est maintenant plus grand!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s